En février 1943, Jean Moulin se rend en Grande-Bretagne pour la seconde fois depuis la défaite de 1940. Il vient présenter au général de Gaulle la version définitive du statut de ce que sera ce qui ne s'appelle encore que : Conseil politique de la Résistance.

     Nul ne sait ce qu'ont pu être les discussions entre les deux hommes. Pour l'Histoire, le résultat le plus significatif s'en trouve désormais dans le deuxième tome des Mémoires de guerre ("L'Unité - 1942-1944", Plon, 1956), et très précisément à la page 445 d'une édition dont il faut souligner qu'elle est effectivement l'édition originale réalisée du vivant de de Gaulle...
 

Sans titre

 
 
     Ce document est particulièrement significatif de la méthode de travail de l'"historien canonique" de la Seconde guerre mondiale et de tout ce qui devait nous mener à la Cinquième République : il est parsemé de points de suspension dont certains sont tout ce qu'il y a de plus massif! Ce qui n'empêche d'ailleurs pas les pires d'être parmi les plus discrets...
     Donnons-leur l'ampleur nécessaire (vous voyez bien des points de suspension) :
 
Instructions 21 fév 1943 § 6
              
     Bon, et alors?... (lisez la suite)